Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Banques Alimentaires

Banques Alimentaires
Vidéo
Illustration
Description

Les Banques Alimentaires ont été fondées sur des principes qui régissent encore le quotidien des 79 Banques Alimentaires en France : la lutte contre le gaspillage alimentaire, le partage, le don, la gratuité, le bénévolat et le mécénat. Le 13 mars 1984, La Croix publie une tribune intitulée « J’ai Faim », écrite par Sœur Cécile Bigo, dénonçant le scandale de la pauvreté qui cohabite avec le gaspillage de denrées alimentaires. Dans cette lettre, Sœur Cécile Bigo écrivait ces mots «…Quelle est la personne de génie qui surgira et aura assez d’astuce pour mettre en place, avec d’autres, le procédé de récupération rapide et efficace des aliments avant qu’ils ne soient jetés dans nos poubelles…». De cette étincelle éditoriale est né le 1er réseau d’accompagnement alimentaire en France. Il est important de rendre hommage à cette prise de position! Sans cet article, Bernard Dandrel et les 5 associations fondatrices du projet (Secours Catholique, Emmaüs, Armée du Salut, Entraide d’ Auteuil et Entraide protestante), n’auraient probablement jamais lancé la première Banque Alimentaire française à Paris, selon le modèle des Food Banks américaines. Aujourd’hui, soit plus de 30 ans après, ces propos résonnent encore d’une triste réalité pour nos concitoyens les plus démunis… Ce sont 2 millions de personnes que les Banques Alimentaires aident aujourd'hui. De quoi nous donner le vertige! Les Banques Alimentaires, départementales ou régionales, couvrent aujourd'hui pratiquement la totalité du territoire français. Sur le même principe, des Banques Alimentaires se sont développées dans 21 pays d’Europe et regroupées en fédérations nationales. Ces dernières sont réunies au sein de la Fédération Européenne des Banques Alimentaires, FEBA.

Actions menées

Pour accomplir ses missions d'accompagnement alimentaire et de lutte contre le gaspillage alimentaire, les Banques Alimentaires collectent, chaque jour, gratuitement des denrées auprès de plusieurs sources d’approvisionnements et les redistribuent à un réseau de 5400 associations partenaires. Nos 5000 bénévoles œuvrent tous les jours pour récupérer des produits qui, sans leur action, seraient jetés. 2100 magasins sont ainsi visités tous les matins par les camions des Banques Alimentaires. Ce sont donc plus de 67 000 tonnes de denrées par an (sur les 100 000 tonnes annuelles), dont 30% issues de la grande distribution, qui sont distribuées aux 5 400 associations partenaires du réseau. Au-delà de l'aide alimentaire et de la lutte contre le gaspillage, l'accompagnement par l'alimentation : Les Banques Alimentaires sont engagées dans la lutte contre l'exclusion à travers un accompagnement des personnes en situation de précarité. Les Banques Alimentaires sont convaincues : À travers la convivialité des repas, il est possible de travailler sur le lien social. L’aide alimentaire est également prétexte pour réapprendre la gestion d’un budget, à travers la liste de courses. Elle peut encore servir à composer un menu équilibré, ou à cuisiner des produits frais lorsque ce n’est pas ancré dans la culture culinaire. En savoir plus : www.banquealimentaire.org

15 Rue du Val de Marne, 94250 Gentilly, France

PHOTO